Plan de déplacement de l’agglomération nouméenne (PDAN)

Le plan de déplacement de l’agglomération nouméenne vise à fluidifier les déplacements des habitants d’ici 5 à 10 ans.

Le diagnostic

Il a mis en évidence la prédominance de la voiture particulière et ses effets néfastes sur la qualité de vie des habitants. Il a également pointé les lacunes en matière de transports en commun et de circulation pour les piétons et les cyclistes.

Le plan d’action

Validé en avril 2010 par les politiques, le PDAN s’accompagne d’un plan d’actions dont la mise en œuvre a déjà commencé. L’axe majeur du plan d’action est de développer les transports en commun pour offrir une alternative aux déplacements en voiture particulière.

En effet, pour transporter toujours plus de personnes sans aggraver la congestion automobile et la pollution, il est indispensable de développer l’usage des transports collectifs, car ils sont :

  • moins consommateurs d’espace sur la voie publique
  • moins polluants
  • et souvent moins chers que la voiture particulière

Voiture, vélo, bus

Renforcer l’attractivité des transports collectifs

L’objectif est d’améliorer l’offre existante et développer une offre nouvelle très performante :

  • un Transport en Commun en Site Propre (TCSP), c’est-à-dire un moyen de transport circulant sur une voie dédiée et s’affranchissant ainsi des bouchons
  • des navettes maritimes, si leur opportunité est démontrée

 

Transport en Commun en Site Propre
Exemple de Transport en Commun en Site Propre

 

Pour améliorer les transports en commun, le PDAN a préconisé de créer une « Autorité Organisatrice des Transports » (AOT) unique sur l’agglomération, en charge de l’exploitation des réseaux de bus et du développement des projets d’agglomération (un ticket unique et moins cher, des lignes de bus plus cohérentes, des nouveaux modes de transports en commun comme le TCSP ou les navettes maritimes…).

 

Développer un maillage routier plus complet et affirmer une hiérarchisation cohérente des voiries

L’objectif est d’améliorer la circulation automobile en créant de nouveaux barreaux routiers notamment pour relier l’Est et l’Ouest de l’agglomération, et en donnant à chaque type de voie un statut clair et lisible pour l’usager.
 

 

Hiérarchisation du réseau routier
Légende : Hiérarchisation du réseau routier proposée par le PDAN

 

Mettre en place une politique de stationnement

L’objectif est de ne pas encombrer l’espace public en centre ville et d’inciter les usagers à prendre les transports en commun, en gérant mieux les différents types de stationnement : stationnement à la journée sur les lieux de travail, stationnements courts pour faire des courses, stationnement au domicile etc.

 

Parking du Banian à Nouméa
Parking du Banian à Nouméa

 

Améliorer l’accessibilité de la ville aux déplacements modes doux

L’objectif est de faciliter les déplacements à pied et à vélo dans l’agglomération, en créant des trottoirs, des rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite, des pistes cyclables...

 


Photo de gauche : Piétons et cyclistes dans le projet de Dumbéa-sur-Mer
Photo de droite : Rampe d’accès pour personnes à mobilité réduite

 

Organiser la livraison des marchandises au centre ville de Nouméa

L’objectif est de ne pas perturber la circulation aux heures de pointe en organisant des zones de stationnement et des cheminements spécifiques pour les camions ou les voitures de livraison.

 

Les actions déjà réalisées ou engagées

  • Logo SMTU

    la création de l’Autorité Organisatrice des Transports : le Syndicat Mixte des Transports Urbains du Grand Nouméa (SMTU) a été créé au 1er septembre 2010 et gère à présent l’ensemble des transports en commun de l’agglomération
    Création de l’Autorité Organisatrice des Transports
     

  • le lancement d’une étude sur un transport en commun en site propre (TCSP), a débutée en mars 2010 et s’achèvera courant 2011

    Etude en cours sur l’opportunité et la faisabilité d’un TCSP sur le Grand Nouméa (étude désormais portée par le SMTU)
     
  • le lancement d’une étude sur la possibilité de créer des navettes maritimes pour relier les communes de l’agglomération, débutée en septembre 2010 et s’achèvera courant 2011

     


    Etude en cours sur l’opportunité et la faisabilité d’un Transport Maritime sur le Grand Nouméa (étude désormais portée par le SMTU)